Agrandir la taille du texte Revenir à la taille initiale Version imprimable Envoyer à un ami

les missions

Accueil  >  Les missions
réalisation collective école hospitaliere

Mission

Public
L’école hospitalière accueille entre 450 à 600 enfants de tout l’archipel Guadeloupéen, de Saint-Martin, de Saint-Barthélemy, d'Haïti et de la Dominique. L’école reçoit des élèves de l’école maternelle, de l’école primaire, du collège ou du Lycée. Les enfants hospitalisés et malades chroniques viennent aussi bien de l’enseignement ordinaire que de l’enseignement spécialisé.

Démarche
L’école hospitalière travaille sous forme de projets afin de :
  • Créer un lien entre les élèves d’âge ,de classe et d’horizons différents
  • Fédérer les équipes soignantes et l’école hospitalière
  • Intégrer les écoles d’origine

Objectifs

  • Eviter la rupture scolaire
  • Permettre à l’enfant de conserver un statut d’écolier, maintenir ses acquis, progresser, s’investir, être actif;
  • Contribuer à un relatif épanouissement sur le plan affectif et psychologique en maintenant un projet au travers de l’activité scolaire ce qui confère à l’école une valeur thérapeutique.
  • Aider à retrouver des repères extra-hospitaliers

Prise en charge pédagogique

L’école hospitalière,en concertation avec l'équipe médicale,adapte  la prise en charge  pédagogique de l’élève en fonction de sa pathologie. Elle s'organise :
  •   dans la classe
  •   au chevet
  •   au domicile

En classe, les cours se donnent individuellement ou en petit groupe. Le contenu de la matière ainsi que la pédagogie est adapté aux capacités du jeune élève.

Prise en charge au chevet
Le temps d’enseignement s’effectue le plus souvent individuellement au chevet des élèves lorsqu’ils ne sont pas en mesure de quitter leur chambre.

Prise en charge à domicile
Le médecin scolaire met  en place un dispositif de service d'aide pédagogique au domicile (SAPAD) des élèves malades  ou malades chroniques lorsque l’absence est supérieure à trois ou quatre semaines,en proposant des solutions individualisées.